Publié le 13 Septembre 2014

Voilà, hier avait lieu la répétition avec l'orchestre et les solistes... et pour la première fois, l'envers du décor...

 

On entre par l'entrée des artistes, et il faut pour cela un code spécial pour ouvrir la porte... Je fais le code, et l'ascenseur s'ouvre.... ça y est, j'y suis ! On arrive au 3ème étage, au niveau de la scène. Un grand rideau blanc est tendu jusqu'au sol et il faut faire le tour pour accéder à la scène, sur laquelle les musiciens arrivent gentiment... oui, faut pas non plus se presser... Ils arrivent d'Autriche, et font partie pour la plupart de l'orchestre symphonique de Vienne... c'est pas rien ! Un podium bien large est disposé en arc de cercle derrière les musiciens, et là sera notre place ! quel luxe ! jamais eu autant de place ! on peut vraiment ouvrir la partition, et pourtant on est très nombreux !

 

Voici quelques photos que j'ai prises lors de la répétition...

jeu d'ombres.... vous me reconnaissez ?
jeu d'ombres.... vous me reconnaissez ?
jeu d'ombres.... vous me reconnaissez ?

jeu d'ombres.... vous me reconnaissez ?

petit jeu d'ombres derrière les chanteurs....

équilibre et jeu d'ombres
équilibre et jeu d'ombres

ambiance scènique...

équilibre et jeu d'ombres
équilibre et jeu d'ombres

on est nombreux, pas ! et regarder un peu cette belle salle toute vide ! 

équilibre et jeu d'ombres

maintenant, une matinée presque tranquille, puis la répétition générale, à 15h00 et le concert....

 

Je vais boire mon thé du matin.... 

Voir les commentaires

Rédigé par la Zette

Publié dans #zette se cultive...

Publié le 12 Septembre 2014

l'équilibre est précaire...

 

mais ce n'est pas pour parler de philosophie ou de spiritualité que j'ai choisi ce titre... c'est parce que je vous en parle régulièrement, que j'y vais régulièrement y poser mon derrière sur un siège pour assister à un spectacle, et que dès ce soir, je serais de l'autre côté du décor...

Oui, je chante à Equilibre ! pas toute seule, rassurez vous ! nous allons interpréter le requiem de Mozart, et le bénéfice du concert va à une oeuvre humanitaire...

 

ça vaut bien un article !

donc, ce soir, répétition, la première avec l'orchestre...me réjouis....

Voir les commentaires

Publié le 24 Août 2014

Chaque été, depuis 1975, a lieu à Fribourg les Rencontres Folkloriques Internationales, (allez sur le site, vous en apprendrez encore plus et il y a des belles photos....) qui rassemblent plusieurs groupes de plusieurs pays. Tous les continents sont représentés, et cette année, il y a plusieurs groupes de jeunes, voire de tous jeunes gens. Je crois que la plus jeune participante a 6 ans et demi...

 

La fête commence par un défilé dans la ville, puis il y a des spectacles, plusieurs spectacles de gala avec quelques groupes à la fois, ils présentent leur spectacle complet, et aussi des plus petits spectacles dans différents endroits. Et il y a le village des Nations, en plein coeur de la ville, avec une grande scène, des stands de nourriture de presque le monde entier (il y a deux stands de cuisine chinoise... de la cuisine indienne, grecque, chilienne, et bien sur, des saucisses grillées, des crêpes, des churros.... )

 

C'est un moment convivial et apprécié depuis de nombreuses années...

 

Vendredi, j'y suis allée, il y avait quelques groupes au village des nations, dont les jeunes danseuses et danseurs venus d'Ossétie du Nord... c'est dans le Caucase... Accompagnés de deux dames à l'accordéon et deux messieurs aux percussions, ces jeunes sont éblouissants. Les filles dans leurs robes longues sont très gracieuses, et donnent l'impression de glisser sur le sol.

 

Quant aux jeunes garçons, ils se livrent à les sauts et des acrobaties. Le clou du spectacle, c'est un jeune garçon qui danse avec des couteaux, il les lance dans des positions pas très simples, avec une grande précision, et il est très concentré... Bravo, jeunes gens, quel régal que votre spectacle !

 

Les musiciens se sont fait plaisir avec un numéro de tambour, leur tambour roulait sur leurs genoux, super !

du folklore à Fribourg
du folklore à Fribourg
du folklore à Fribourg

Et puis j'y suis retournée hier soir.... Cette fois, sur deux scènes, et au village des nations, tous les groupes passaient un petit moment sur la scène... J'ai pu admirer les jeunes ukrainiens, les chiliens, qui ont été un peu mouillés, par chance la pluie était fine et n'a pas durée... Le groupe du Monténégro, l'équipe de Nouvelle Zélande et le fameux Haka, rendu célèbre par l'équipe nationale de Rugby....

 

Je n'ai pas pu faire beaucoup de photo, ma batterie s'étant déchargée...

du folklore à Fribourg
du folklore à Fribourgdu folklore à Fribourg
du folklore à Fribourg

et ça continue aujourd'hui, avec une messe, une fête des familles, où des bénévoles invitent quelques membres des groupes chez eux pour un moment sympathique (tous ceux qui l'ont fait et qui m'en parlent sont enthousiastes...), puis c'est le gala final, à la halle de Basket...

 

Et nous attendrons tous la prochaine édition avec impatience....

Voir les commentaires

Publié le 17 Août 2014

Vous avez déjà entendu parler de Farinet ?

 

Cet homme était le Robin des Bois du Valais, et du nord de l'Italie... Il a utilisé son métier pour fabriquer de la fausse monnaie, uniquement des pièces de 20 centimes, parce que c'était à l'époque la pièce la plus utilisée. Il faut dire que l'histoire (vraie) se situe il y a environ 150 ans, et qu'avec 20 centimes, on pouvait s'offrir des pommes de terre, 4 à 5 kilogrammes, un kilo de beurre coutait 2,50...

 

Avec l'aide de complices, et l'indulgence de ceux qui savaient, et qu'il a toujours aidé généreusement, il a réussi à produire pour 50 000 francs de fausses pièces, que tout le monde reconnaissait, et appelait Farinet.

 

C'était un grand charmeur et coureur de jupon...

 

Bref, une belle histoire à raconter, dont les déboires de Farinet avec la police, ou bien, l'inverse, car Farinet n'était pas facile à attraper, et quand on l'attrapait, il s'évadait....

 

Et bien, cette histoire est racontée en ce moment par une troupe de théâtre, dans un cadre magnifique, non loin de Gstaad, qui est connu pour bien d'autres choses...

Avec mon amie Anne-Marie, nous y sommes allées hier soir, pour soutenir Gérard, qui tient le rôle d'un policier. Le décor est très réussi, ils se sont donnés beaucoup de peine à refaire un petit jardin, et leurs poules sont très dociles, restent bien autour de leur petit et charmant poulailler.

le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...
le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...
le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...

le décor, et quelques scènes de ce beau spectacle...

C'est en dialecte, il y a quelques finesses qui m'ont échappées, mais dans l'ensemble, j'ai tout compris, et ça me permet de ne pas perdre toutes mes connaissances linguistiques.

 

Un grand bravo à toute la troupe pour ce beau spectacle, pour l'organisation autour du spectacle, pour leur gentillesse... et on cotoie même un ancien champion de ski, et sa famille....

 

Nous avons eu de la chance avec le temps, il n'a pas  plu, mais il ne faisait pas chaud, quand nous avons repris la voiture, elle nous annoncait... 9°C Quelle bonne idée j'avais eu de prendre mon bonnet....

oui, on est bien au mois d'aout, mais c'est connu, il fait souvent frais en montagne !

oui, on est bien au mois d'aout, mais c'est connu, il fait souvent frais en montagne !

Voir les commentaires

Publié le 9 Août 2014

c'est ce printemps que j'ai entendu parler pour la première fois des "mug cakes", que je traduis par gâteau à la tasse... Le principe est simple : on se fait un gâteau, minute, pour une personne, et on le cuit au micro-ondes... un petit plaisir rapide et fort égoïste....

 

Je me suis procurée un livre, et après l'avoir bien feuilleté, un dimanche, plutôt morne et pluvieux, ce qui ne devrait étonner personne, car depuis quelques temps, les dimanches sont tous plutôt mornes et pluvieux (d'ailleurs, y a pas que les dimanches....) une petite fringale d'après midi m'a convaincu de tester une des recettes.

 

Je commence par un "mug fondant"....

gâteau à la tasse

c'est assez simple à réaliser, mais j'ai fait quelques adaptations de la recette. Car ce qui m'a surprise, c'est que la composition ressemblait un  peu trop à une omelette, pas de farine à l'horizon ? dans le doute, j'ai préféré en ajouter, et j'ai aussi réduit la quantité de sucre, je ne suis pas une Zuckertante....

 

Donc, j'ai pris une tasse standard, il y en a un plein choix sur un rayonnage de ma cuisine, j'ai choisi la bleue. J'ai fait fondre 10 g de beurre (j'ai sorti ma balance de précision, ça ne rigole pas, chez la Zette), au micro onde, 10 secondes, un peu plus, à puissance maxi. J'ai ajouté un oeuf, 2,5 cuilleres à soupe de sucre, 3 cuilleres à soupe de cacao non sucré en poudre, et 2 cuillères à soupe de farine. J'ai mélangé directement tout ça dans la tasse bleue. 

gâteau à la tasse
gâteau à la tasse

sur la deuxième photo, la tasse bleue cuit au micro onde....

 

La cuisson est de 1 minutes à pleine puissance....

 

Quelle impatience de goûter le résultat... j'étais plutôt septique, je l'avoue... 

Il faut un peu de temps pour ne pas se brûler lors de la dégustation, il ne faut pas trop attendre non plus sinon le côté fondant nous échappe...

 

gâteau à la tasse

J'ai goûté... je me suis régalée....

 

la preuve...

 

la tasse bleue est bien vide....

gâteau à la tasse

Bilan : à refaire... et je n'ai pas regretté mon ajout de farine, même si maintenant, je suis curieuse de savoir quel goût ça aurait eu sans....

 

Bon appétit....

Voir les commentaires

Publié le 29 Juillet 2014

quelques jours pour me reposer

quelques jours pour me ressourcer

quelques jours pour me poser

 

prendre du temps pour moi

prendre du temps pour respirer

prendre du temps pour être dans mon être

 

un peu de temps pour me faire du bien

un peu de temps pour me mettre en forme

 

quelques jours

j'ai rendu visite à ma maman, nous avons cuisiné et mangé ensemlbe, une petite visite à la grotte, que du plaisir, plus de soucis.

je me suis mise à jour au niveau de la paperasse de ma mère, et ce n'était pas si simple...

j'ai oganisé le débarassage de l'appartement de Lyon...

 

et encore plein d'autres petits détails, une liste bien fournie, que j'ai pu traitée.

quelques jours

et me voici requinquée, pleine d'énergie, de vie...

 

J'ai l'impression d'être repartie du bon pied,

le phénix se réveille...

Voir les commentaires

Publié le 29 Juillet 2014

vu le beau temps qui règne, autant vous montrer des photos pleines de soleil....

Le vendredi, nous le consacrons à Perpignan, et au Shopping. C'est inhabituel pour moi de partir en virée shopping à plusieurs, mais c'est drôle... on a de nouveau 16 ans et on s'amuse comme des chipies...

suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls

samedi, le vent est toujours là, nous n'avons toujours pas pu profiter de la plage, ni même de la piscine, et nous partons en visite dans l'arrière pays.

une première halte à Elne, où nous faisons le tour du village, entrons chez un verrier, et visitons le cloitre.

suite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls

nous repartons pour Castelnou, un village magnifique, d'une grande authenticité, et après la visite du chateau, du village, nous mangeons en terrasse. Le vent manque arracher les parasols, et comme j'ai oublié de mettre un chapeau de soleil, une des girls se dévoue, me prête un foulard, et je deviens... Mme Serfati...

suite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls

nous continuons notre ballade, et atteignons l'Ille sur Têt, nous nous promenons dans les orgues... C'est juste splendide, et je me régale à faire des photos...

suite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls

Nous terminons notre magnifique escapade par le prieuré de Serrabone, perdu dans les montagnes et la forêt, un lieu qui dégage une grande sérénité... Notre habituée du coin nous avait promis des tartines au foie gras, quel dommage, ce n'est pas encore la pleine saison, et c'est fermé... 

suite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls
suite et fin du voyage des girlssuite et fin du voyage des girls

Nous terminons dans un excellent restaurant, avec un repas fin accompagné d'un grand vin, pour finir en beauté. Le lendemain, nous avons de la route, c'est le retour.

 

Mais maintenant que nous y avons pris goût, nous nous demandons où nous pourrions aller l'an prochain.... c'est en discussion, et je compte sur la plus jeune pour ne pas lâcher le morceau....

le lever du soleil dimanche matin avant notre départ...

le lever du soleil dimanche matin avant notre départ...

Voir les commentaires

Publié le 26 Juillet 2014

ça y est !

j'y suis enfin arrivée... en fait, je m'y suis enfin mise, serait plus juste...

 

J'ai repris un ouvrage abandonné dans un coin, qui était la dernière fois, orné de pincettes colorées, souvenez vous !

Il était temps de procéder à l'assemblage pour enfin me rendre compte du rendu de la chose.

Tout d'abord, il m'a fallu marquer des repères, et tenter de ne pas me tromper dans les explications. Un aperçu ci-dessous....

assemblage....
assemblage....

tout s'est d'abord très bien passé. Concentrée sur l'ouvrage j'ai bien assemblé A contre A, puis la couture horizontale entre les repères. Jusque là, tout bon !

Confiante, j'ai donc attaqué la couture C contre C. Pleine d'entrain, je cousais vaillamment, fière de moi et de ma super aiguille bien pointue que je n'avais pas encore réussi à m'enfiler dans le pouce.

Arrivée au bout de la couture C, j'ai poursuivi la lecture des explications. Il me fallait glisser la longue partie dans un petit trou, et procéder à la seconde couture horizontale. Oui, je sais, pas si simple à suivre... et là, enfer et damnation ! rien ne va plus !

euh, je crois bien que j'ai fait la blonde. J'ai fait l'assemblage à l'envers, bien que C contre C. 

Il ne me restait plus qu'à défaire cette vaillante couture. Snifff

assemblage....

Finalement, après quelques heures de couture assidue, me voici prête à enfiler la chose.

 

Et là, ce fut la galère avec les photos... le beau temps actuel n'a pas vraiment aidé, et au bout de 37 photos, voici ce qui est montrable....

 

Tout de même, vive le numérique, autrefois, je crois que je n'aurais pas "gâché la pellicule" pour illustrer mes aventures tricotesques !

 

Allez, vous êtes prêts ?

ça s'appelle "être dans le flou"...
ça s'appelle "être dans le flou"...

ça s'appelle "être dans le flou"...

et les dernières, faites dans un instant de désespoir, ont été les meilleures !

et vous pouvez en profiter pour admirer un collier maison... une rose en céramique, faite même, cerclée d'un fil d'alu... avec un grand merci à Mercedes pour ses conseils....

assemblage....
assemblage....

Voir les commentaires

Publié le 25 Juillet 2014

il est temps de se replonger dans le voyage surprise...

pour me souvenir des belles choses....

alors, deuxième journée qui commence bien... le soleil me réveille, et j'admire le lever du soleil, au dessus de la marina et des bateaux, non loin de la mer....

voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....

et aujourd'hui, on se dirige vers le Sud... le vent n'est pas loin, le ciel est plutôt gris, je découvre que dans cette région, la météo change très vite...

Nous arrivons à Collioure, les premières photos sont un peu tristounes, mais très vite, le soleil arrive, et nous profitons d'une terrasse ensoleillée, qui donne droit sur la plage, après avoir dévalisé une boutique de bijoux... on n'est pas des filles pour rien....

voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....

on repart direction du Sud, et on prend un repas Tapas au bord de la mer, à Banyuls... un vrai régal, je m'en lèche encore les babines...

voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....

quant à l'assiette de dessert... j'en vois qui salivent ! un vrai délice....

voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....

nous reprenons la route, direction toujours le sud, passons la frontière espagnole, et après quelques frayeurs pour la conductrice qui a le vertige et n'aime vraiment pas, mais vraiment pas les tunnels... nous arrivons à... comment ça s'appelle, déjà ? Pataquès ? Caracas ?

voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....
voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....voyage surprise, la suite....

Cadaquès, où trone la statue de Dali, il y a vécu..... on achète du jambon hautement gastronomique, et retour sur France, où nous terminons la journée dans un restaurant magnifique, avec un repas gastronomique succulent, bref, c'est pas la belle vie, ça ?

 

je vous montre la suite plus tard, régalez vous de tout ce soleil enfermé dans les photos.... 

Voir les commentaires

Publié le 13 Juillet 2014

Je n'ai pas été très présente ces derniers temps, vous avez pu vous en apercevoir, en raison d'un trop-plein d'événements, d'émotions, de revirements qui auraient du me soulager mais m'ont tétanisé. Mais comme après la pluie vient le beau temps, il m'a fallu toucher le fond, craquer (enfin...) et verser beaucoup de larmes, vider ces émotions, pour pouvoir rebondir et repartir toute pleine d'une nouvelle énergie...

 

Le soulagement, c'est de savoir ma mère à l'abri, entourée, nourrie, même si ça reste difficile à cause de son désir constant de partir, de la distance, de l'administration française à laquelle je comprend de moins en moins (héhé, certains vont sourire....), même si il reste le grand appartement à trier et à vider....

 

Le soulagement, c'est aussi d'avoir trouvé une solution pour le chat noir qui n'a jamais pu s'habituer à l'autre chat, l'affreux jojo, et qui les derniers temps avait pris la très mauvaise habitude de ne plus utiliser la litière, où qu'elle soit placée, et s'évertuait à inonder et orner mon carrelage avec une grande régularité et constance.

 

Un soulagement qui est comme quand à la fin d'une journée de ski, on retire enfin les souliers, ou au terme d'une belle montée en montagne, lorsqu'on peut poser le sac à dos...

 

Un soulagement que mes amis ont su partager avec moi, non sans, quelquefois, un certain désappointement, un grand étonnement...

 

A tous ceux qui m'ont entourée, encouragée, aidée, fait rire, soutenue d'une quelconque façon, à cette famille de coeur bien présente, je dis un immense

merci,

et que chacun sache que je ne suis pas prête d'oublier ces moments....

 

 

une fleur pleine d'éclats en guise de MERCI...

une fleur pleine d'éclats en guise de MERCI...

Voir les commentaires