moelleux au chocolat

Publié le 2 Août 2011

hum, les gâteaux au chocolat... miam-miam...

 

Je suis invitée ce soir pour prendre l'apéro du 1er août, fête nationale suisse, chez des amis. Je n'aime pas bien arriver les mains vides, alors j'aime bien arriver avec quelque chose de fait maison... du sel aromatisé, par exemple...

 

Pour ce soir, je vais faire plaisir au gourmand mari de mon amie avec quelques moelleux au chocolat...

 

La recette est simple, vite faite, et sans beurre ! ça tombe bien, j'en avais plus, et tout est fermé (enfin, pas tout, mais je ne vais pas aller à la station service pour acheter du beurre, non ! et puis, j'aime les défis tel que : je fais avec ce qu'il y a dans le placard et pis c'est tout... (c'est drôle, ça ressemble un brin à : je n'achète pas de laine avant d'avoir tricoté tout mon stock...)

 

  

 

Bref, revenons à la recette...

les moelleux au chocolat !

moelleux au chocolat... la recette...

je l'ai tiré d'un Hors-série Cuisine actuelle intitulé 110 desserts plaisir et qui date de février 2003. Oui, je sais, je suis conservatrice, sinon, j'aurais déjà fini mon stock de laine, et mes armoires à provision serait vide !

 

J'ai pris 200 g de chocolat noir (qui traînait dans mes armoires) (ah, fallait pas le dire ? même pas honte, chez moi, le chocolat traîne, je ne suis pas accro !) et les ai fait fondre, non pas au bain-marie comme indiqué, je n'avais pas envie d'un bain, mais au micro-onde, 1 minute environ à pleine puissance, avec 2 cuillerées à soupe d'eau à ne pas oublier...

le chocolat est fondu... chocolat juste fondu

Hors du feu, j'ai cassé l'un après l'autre 4 oeufs, j'ai ajouté les jaunes au chocolat fondu, et les blancs, je les ai mis tous ensemble dans mon bol favori pour les blancs battus (dans ce bol, ils se sentent tellement bien qu'ils montent avec allégresse !)

Là où j'ai été surprise, c'est que le mélange était très ferme... ça vient peut-être du chocolat... 

puis mélangé aux jaunes d'oeufs

J'ai ajouté au mélange 4 cuiller à soupe de farine et 100 g de poudre d'amandes. (en fait, il y avait un peu plus d'amandes, mais, chut... faut pas le dire !)

ajouter de la poudre d'amandes

J'ai ensuite battu les blancs dans le bol magique... ils étaient tellement contents qu'ils ont fait des becs d'oiseau !

des becs d'oiseaux

incorporer les blancs battus

J'ai versé la pâte dans mes jolis moules en silicone rouge (pour les Helvètes, ils viennent de la Migroche... et ils sont interchangeable, et super bien, et il m'en manque deux, sniff)

dans les moules

j'ai enfourné pour 10 minutes (précises ! selon la recette !) dans le four préchauffé à 200°C, sans avoir préparé mes jolis moules, oui, le silicone, ça a des avantages. En tous cas, pour les moules à gâteaux. Pour d'autres utilisations... je ne peux rien dire. Pas concernée....

 

Bref, en les sortant du four, je me suis régalée à les prendre en photo sous tous les angles... Vous allez voir... Puis je les ai habilllés pour la fête, dans des caissettes en papier rouge à pois blanc... c'est la fête nationale, que du diable ! (clin d'oeil à Peter de St-Camille, notre sympathique acteur-curé, qui avait bien du mal à dire cette phrase...)

d'en haut

juste à la sortie du four

y en manque !

un trio moelleux

trop beau !

de beaux moelleux...

 

Le résultat ??

 

ben  oui, ils sont bons, j'ai du goûter car ils ne rentraient pas tous dans la boîte que je vais prendre avec !

 


Rédigé par la Zette

Publié dans #gourmandizette

Repost 0
Commenter cet article