quelques mesures en tête

Publié le 22 Avril 2012

et bien non, je ne vais pas vous expliquer comment je mesure ma manche lézardée, ou la place qu'occupe mes livres en centimètres dans la bibliothèque...

 

Non, je vais parler de musique....

 Requiem de Verdi : couverture

Nous préparons nos prochains concerts, et hier, nous étions à Bienne toute la journée, pour une répétition avec le choeur symphonique de Bienne, sous la direction de François Pantillon.

 

Dans moins de deux semaines, nous serons à pied d'oeuvre, et pour l'instant, nous nous imprégnons de l'oeuvre. Et nous en sommes au moment où quelques mesures nous restent en tête après une répétition, et ces mesures nous tournent inlassablement dans la tête. 

 fleurettes...

Le hic, c'est que ce sont 4 ou 5 mesures qui tournent en boucle, on ne sait plus comment ça continue, et elles reviennent sans cesse... Le jour, la nuit, quand on prépare le repas, quand on cherche à s'endormir, quand on tricote ou quand on brode, même quand on travaille !

 

Il  nous arrive même de prendre la partition pour savoir la suite... parce que tout à coup, on est pris de doutes, et on aimerait bien être sur de la suite !

Et les partitions... elles sont remplies d'informations bien utiles, avec nos codes à nous, nos commentaires, les changements d'avis du chef... "notez mezzo-forte..." " mais pourquoi vous êtes mezzo-forte ? vous devez être pianissimo... on vous entend trop !" "regardez-moi !" 

assis par coeur ! ennui

regardez-moi !

se lever... ou pas ! fleurettes...


Et si vous croyez que ça s'arrête avec le concert, détrompez-vous ! ça continuera encore quelque temps, jusqu'à ce que la prochaine partition s'y mette à son tour !

 

En attendant, je vais aller profiter du beau temps !

Rédigé par la Zette

Publié dans #zette papote

Repost 0
Commenter cet article