Ernest Biéler à Martigny

Publié le 22 Janvier 2012

Quelle belle journée j'ai passé hier !

 

J'ai proposé à la mère Cèdésse de m'accompagner en Valais, pour aller voir cette exposition, et nous en avons profité pour une première halte à Images et Atmosphère, à Aigle... c'est une vraie caverne d'Ali Baba, avec des meubles, des tissus, des objets, des perles, des thés et épices, qui proviennent d'Asie. Il y a aussi une fondation pour apporter de l'aide en Inde, et on va de découvertes en découvertes. J'ai repéré une vasque pour réaménager ma salle de bain, j'ai craqué pour une étole en soie, bordée traditionnellement d'un motif doré, j'ai acheté du thé, et des épices. Cédesse y venait pour la première fois, je crois bien qu'elle y reviendra....

 

Puis nous nous sommes restaurées dans la yourte toute proche, qui héberge un restaurant indien. Assise sur des coussins, dans une posture très féminine, nous nous sommes régalées de samossas et de pakoras, accompagnés de 3 sauces variées. Hum, c'était bon.... Hormis les fourmis dans les jambes dues à la position hasardeuse et à nos vêtements peu appropriés à la situation, et les errances de Cédesse dans les cuisines pour aller aux toilettes, rien à redire, belle expérience. Nous avons ensuite traversé le jardin en tentant de déplacer quelques belles statues, mais nous y avons renoncés, la voiture n'était pas assez grande.

 

Nous avons repris la route, et sommes parvenuse sans encombres au but de notre périple : la fondation Gianadda pour y voir l'exposition du moment, Ernest Biéler.

 

Je vais avouer mon inculture, et vous dire que je ne connaissais pas cet artiste, né en 1863 et mort en 1948, originaire de Rolle. Il a beaucoup vécu à Savièse, et les saviésans lui ont beaucoup servis de modèles.

un motif préféré de Biéler, scène de saviésanes

 

Je suis souvent restée bouche bée devant ses oeuvres, certaines sont monumentales, certaines n'ont pas le même style, toutes par contre (hormis une très grande oeuvre) ont une lumière malgré le peu de couleurs utilisées. Ce qui m'a frappé, c'est la force et la précision des détails qu'il était capable de peindre.

une

ERNEST-BIELER-DEUX-FILLETTES-DANS-UN-INTÉRIEUR

Mon coup de coeur... ou un de mes coups de coeur...

une oeuvre de Ernest Biéler

vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir....

J'en ai encore des étoiles dans les yeux...

Si vous pouvez y aller, n'hésitez pas, avant le 26 février...

Rédigé par la Zette

Publié dans #zette se cultive...

Repost 0
Commenter cet article